RSS

Le rachat de crédit pour assainir ses finances

finance12.jpg Une personne a des finances saines lorsque ses dépenses s’accordent avec son revenu. Il y a déséquilibre dès que les dépenses commencent à dépasser le revenu. Cette situation apparaît souvent lorsque la personne a contracté des dettes et doit les rembourser. Le crédit constitue un mécanisme qui permet d’acquérir divers biens (immobilier, consommation, auto, moto, etc.) mais qui doit toujours respecter l’équilibre budgétaire mentionné ci–dessus. En d’autres termes, il existe un taux d’endettement raisonnable, celui qui permet à une personne ou à une famille de vivre décemment tout en remboursant régulièrement des fournisseurs. En cas de dépassement de ce seuil, le débiteur se trouve en situation de surendettement.

Pour résoudre le surendettement, le rachat de crédit constitue la formule appropriée. En effet, un débiteur qui possède plusieurs crédits en cours verra leur remboursement menacer dangereusement son pouvoir d’achat, car la majorité de son revenu sera consacré au paiement des dettes. Avec le rachat de crédit, une opération financière devenue courante de nos jours, le débiteur retrouve un certain équilibre de ses finances.

Concrètement, il faudra s’adresser à un courtier de banque ou à un établissement spécialisé. L’opération consiste à regrouper les différentes créances, puis à les négocier auprès d’une structure financière qui va désintéresser les premiers créanciers. Cela nécessite une analyse préalable, car l’établissement financier qui va procéder au rachat de crédit étudiera le risque, aura besoin de garantie, et évaluera sa marge bénéficiaire. Le débiteur quant à lui, sera soulagé de ses lourdes mensualités, qui peuvent être réduites entre 30% à 50% du paiement initial. Il aura davantage de temps pour s’acquitter de cette dette unique, entre 10 à 20 années, selon la nature de ses dettes. L’on évoquera ainsi le rachat de crédit immobilier, lorsque les dettes comportent des créances immobilières (terrain, maison) ou le rachat de crédit locataire s’il s’agit uniquement de crédits à la consommation. Par ailleurs, le rachat de crédit comportera des frais, qui seront à la charge du débiteur, ainsi que des honoraires d’avocat ou de notaire si l’opération nécessite leur intervention. Quoi qu’il en soit, le débiteur qui réalise un rachat de crédit retrouve un certain équilibre dans son budget.

raceovineviande |
programmeimmobilier |
Le Village |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Danite Compagnie
| CONSTRUIRE
| SMS GROUPE